manxois

LANGUES CELTIQUES

Les langues celtiques font partie des langues indo-européennes. 
Elles sont apparues aux environ de 2300 av JC, quelque part entre les Balkans et la mer Noire.
Vers 300 av JC, elles étaient parlées en Gaule, en Irlande, en Espagne, en Italie du Nord, en Europe centrale et dans les Balkans.
Il y existe trois grandes branches dans la langue celtique :
- La première, et sans doute la plus ancienne, est le celtique q ou le goidélique, le gaëlique (des Goidels, les Irlandais). Cette langue a conservé le son q de l'indo-européen original, qui se prononça K par la suite, mais resta écrit c. Cette langue des Irlandais fut introduite en Ecosse au Vème siècle av JC, elle atteignit ensuite l'île de Man où certains continuent encore à la parler aujourd'hui. (Irlande+Ecosse+île de Man = 600 000 locuteurs)

- La deuxième langue est le celtique p  ou brittonique (des Brittons, anciens habitants de la Grande Bretagne). Cette langue est apparentée au breton. Dans cette langue, le son k s'est transformé en p. Le celtique p fut parlé en Grande-Bretagne mais le peuplement anglo-saxon la confina au Pays de Galles, à la Cornouaille et à la Bretagne où la langue fut réintroduite au Vème siècle. (Pays de Galles : 500 000 locuteurs, Cornouaille + Bretagne : 250 000 locuteurs)

- La troisième langue est le picte, langue qui reste énigmatique et qui n'est pas celtique pour certains. Nous connaissons cette langue surtout grâce à des inscriptions sur les pierres où l'on reconnaît des éléments celtiques. Les Pictes occupèrent l'Ecosse au nord de l'isthme Forth-Clyde. Cette langue n'est plus parlée.

Lire la suite